Eglise Saint Jean-Baptiste

En 1840 c’est une petite chapelle qui servait de lieu de culte à Bras Panon. Détruite par un cyclone, elle est remplacée par une bâtisse en bois en 1853.

Au cours de la même année, la paroisse de Bras Panon est officialisée par l’évêché. En 1855, l’évêque de la Réunion Monseigneur Desprez, ramène de Rome une relique de Saint Jean-Baptiste. La paroisse porte depuis son nom.

L’église subit ensuite plusieurs mutations : en 1863, la construction en bois laisse place à un bâtiment en pierre et en maçonnerie ; en 1885 elle est dotée d’une cloche par l’initiative du maire de la ville, Rivière de Chazalon, et en 1891 d’un orgue par la paroisse. Après avoir été touchée par le cyclone Jenny, l’église est restaurée et reste en service jusqu’en 1975, date de sa désaffection. Le nouveau lieu de culte de Bras Panon est construit à proximité, sous la houlette du père Havette.

Depuis, l’église a également profité de quelques rénovations. Ainsi en janvier 2007, les nouvelles cloches retentissent après quinze années de silence. Le parvis est également refait et en août 2008, l’évêque de la Réunion, Monseigneur Aubry bénit le « chemin du baptême », symbolisé par 4 statues représentant les catéchumènes à la rencontre de Saint Jean Baptiste. Une oeuvre en basalte signée Dolène Curtis-Furma.