Le four à pain

Le Four à Pain

Les toutes premières traces de l’histoire du four à pain nous mènent au début du XXème siècle en 1928. Le four est installé sur un terrain de la famille Refond. Celle-ci confie la gérance à un permissionnaire chinois ayant pour patronyme M. Thiaw Noaye.

Les biens des Refond sont saisis en 1935 alors que la famille rencontre une période difficile. C’est M. Narassiguin qui devient le nouveau propriétaire du terrain. Après le décès de celui-ci en 1960, le four à pain ne sera plus exploité et laissé à l’abandon. Inutilisé depuis près de quarante ans, le four est restauré par un collectif de jeunes dans le cadre d’une formation basée sur le patrimoine en 1997. En 2003 le four à pain reprend du service lors de « la fête du pain ».