Les fontaines publiques

Centre ville

C’est au cours d’une réunion du Conseil Municipal, le 11 juillet 1888 que le maire, M. Boyer de la Girauday, propose la construction de deux fontaines.

L’une se trouve au coin de la rue des Limites et l’autre, plus petite, dans la cour de la Cure. A l’origine, une borne fontaine en fonte devait être commandée pour la rue des Limites. Mais pour diverses raisons, on livre une fontaine en basalte et maçonnerie. Chacune des quatre faces de la fontaine est pourvue d’un robinet. Elle a connu au cours de sa jeune histoire plusieurs déplacements. Le dernier en date a été pour les besoins de la densification du centre ville. La fontaine est remontée en face de la Médiathèque, une fois les logements de l’opération « Cœur de ville » sortis de terre.

Rivières des Roches

Cette fontaine date de la fin du XIXème siècle. Installée à la Rivière des Roches, elle est du même type que celle du centre ville. A l’origine, elle se trouvait en bordure de la RN 2 avant d’être déplacée et fixée sur la place de l’actuelle salle polyvalente. Elle fait la joie de nombreux promeneurs, heureux de trouver une bonne eau rafrîchissante sur leur passage.