L’Usine de l’Union

Fondée par Adrien Bellier, un des plus gros propriétaires terriens et industriels de l’île, l’usine de l’Union est considérée comme la plus importante industrie sucrière.

Celle-ci fonctionne à l’énergie hydraulique et est approvisionnée par l’eau de la rivière du Mât, transportée par canal depuis l’ancien pont du chemin de fer.

Suite à une violente crue de la rivière du Mât qui a causé la rupture de l’alimentation du canal, l’usine de l’Union a fermé ses portes en 1911.