Actualités

Rappel au respect du confinement

La municipalité et la police municipale de Bras-Panon, rappellent au public l’importance de respecter le confinement ainsi que les gestes barrières ci-dessous.
Le confinement est indispensable de jour comme de nuit dans la lutte contre la propagation du Covid-19.

Les sorties doivent être brèves, nécessaires et respectant les cas prévus par l’attestation dérogatoire.

Nous avons constaté ce week-end qu’il y avait trop de personnes ne respectant pas ces règles, notamment sur les lieux de promenades suivants :
– le front de mer de Rivière des Roches,
– le parc de la Rivière du Mât.
C’est aussi le cas au niveau des habitations collectives où l’on constate beaucoup de rassemblements, qui sont rappelons le, interdits.

Nous demandons une nouvelle fois à la population de respecter les consignes de confinement. Nous informons également que dès cette semaine, la police municipale en coordination avec la gendarmerie nationale, mènera plus de contrôle et n’hésitera pas à verbaliser si nécessaire.

On reste vigilant et Nou rèss nout kaz !

Information extension confinement

Information aux habitants de la Commune de Bras-Panon

Extension des mesures de confinement jusqu’au 15 avril 2020

La Commune de Bras-Panon met en application les dispositions relatives à la limitation des déplacements, afin de lutter contre la propagation du virus COVID-19 (Coronavirus).

Les mesures prises dans le cadre du confinement sont prolongées jusqu’au 15 avril 2020.

L’accueil du public se fait uniquement sur rendez-vous, en cas d’urgence. 
L’instruction et la délivrance des pièces d’identité sont suspendues par la Commune et la Préfecture de la Réunion.
L’ensemble des structures sportives et culturelles est fermé au public. Aucune activité n’est organisée jusqu’à évolution de la situation.
Les activités de location de salle sont annulées.
Le marché forain du jeudi est maintenu pour permettre l’approvisionnement des produits frais.
La population est invitée à respecter les gestes barrières et à limiter ses déplacements.
L’implication et le civisme de tous permettront de réduire efficacement les risques liés au virus.
Un service d’astreinte comprenant les services suivants est mis en place pour le traitement des urgences et la réception du public, pour rappel, uniquement sur rendez-vous.

– Etat-civil 0262 51 50 50
– CCAS 0262 51 26 46 (centre) 0262 58 55 59 (Rivière du Mât)
– Police municipale 0262 51 76 10
La police municipale informe que le service passeport et carte d’identité reste fermé jusqu’au 15 avril inclus et ne seront traités que les cas relevant d’une absolue nécessité.

Nous comptons sur votre compréhension.

Epidémie de dengue à La Réunion : Intensification de la circulation de la dengue dans l’île

L’épidémie de dengue se poursuit avec 442 cas de dengue confirmés du 9 au 15 mars 2020. Actuellement, les regroupements de cas sont toujours localisés dans les communes du Sud de l’île, et particulièrement à Saint-Louis, même si la dispersion des cas est importante avec 23 communes touchées. Le nombre de passages aux urgences est également en augmentation. Aussi, la Préfecture de la Réunion et l’ARS appellent la population à la plus grande vigilance. Il faut se protéger des piqures de moustiques et continuer à se protéger même malade pour ne pas contaminer son entourage. Dans ce contexte épidémique, la participation active des réunionnais dans la mise en œuvre des mesures de prévention est essentielle pour limiter l’extension du virus.
Par ailleurs, dans le contexte du coronavirus dans l’île, les actions de lutte anti-vectorielle dans les zones où circule la dengue continuent et sont essentielles pour éviter une épidémie de dengue de plus grande ampleur. Les autorités encouragent la population à faciliter l’intervention des agents et à leur réserver un accueil courtois afin qu’ils poursuivent leurs missions de santé publique.

Situation épidémiologique au 24 mars 2020
(données de la Cire OI, Santé Publique France)

Sur les deux dernières semaines, 23 communes ont enregistré des cas.
Les principaux regroupement de cas se situent à :

Région Sud
•    Saint-Louis, 71 % des cas (Plateau Goyaves, Cité Cocos, Quartier Lambert, Pont Neuf, Le Ruisseau et Roches Maigres)
•    Saint-Pierre (Ste Céline, Terre Sainte, Concession, La Vallée, Centre-ville)
•    Les Avirons (Bois de Nèfles Cadet, Chemin Joseph Baronce, Fond Maurice)
•    Le Tampon (Chemin Stéphane)
•    Saint-Joseph
•    Etang-Salé (Etang salé les Bains, Etang Salé les Hauts, Les Canots)

Région Ouest
•    Saint-Paul (La Plaine, Trou d’Eau, Carosse)
•    Trois-Bassins (Grande Ravine, Souris Blanche)
•    La Possession (St Laurent)
•    Saint-Leu (Grand Fond, Stella, Butor, Cité Pêcheurs, Etang St Leu)
•    Le Port (Lotissement Cotur, Parc Boisé)

Région Nord
•    Sainte-Marie (Grande Montée)
•    Saint-Denis (La Bretagne)
•    Sainte-Suzanne (Bagatelle)

Région Est
•    Saint-André (Lotissement Satec, Grand Canal, Les Manguiers)
•    Saint-Benoit (Boubier, Butor)

Continuons la lutte contre la dengue dans le contexte du coronavirus

Dans le contexte du coronavirus dans l’île, les actions de lutte anti-vectorielle dans les zones où circule la dengue, demeurent essentielles pour éviter une épidémie de dengue de plus grande ampleur.
Pour éviter tout risque de propagation du coronavirus, les actions en porte à porte des équipes de l’ARS et du SDIS ont été adaptées et sécurisées :
–    Mise en œuvre des mesures « barrières »,
–    Contacts rapprochés restreints avec la population,
–    Temps d’échanges les plus courts possibles,
–    Respect d’une distance de sécurité d’au moins un mètre entre deux personnes.
Les autorités encouragent la population à faciliter l’intervention des agents, et à leur réserver un accueil courtois afin qu’ils poursuivent leurs missions de santé publique.
C’est ensemble que nous pouvons freiner l’épidémie de dengue et limiter l’apparition de cas graves pouvant amener à des hospitalisations dans un contexte Covid-19, où les établissements de santé sont déjà très sollicités.


http://www.reunion.gouv.fr/

Report des mariages

La commune de Bras-Panon, qu’en application des dispositions relatives à la limitation des déplacements afin de prévenir le virus Covid-19/Coronavirus, les mariages sont reportés pendant toute la période de confinement. Les personnes sont invitées à reprendre contact avec le service Etat-Civil, dès la reprise de l’activité normale des services communaux

Information aux habitants de la Commune de Bras-Panon

La Commune de Bras-Panon met en application les dispositions relatives à la limitation des déplacements, afin de lutter contre la propagation du virus COVID-19 (Coronavirus).

A compter de ce mardi 17 mars 2020, l’accueil du public se fait uniquement sur rendez-vous, en cas d’urgence.

L’instruction et la délivrance des pièces d’identité sont suspendues par la Commune et la Préfecture de la Réunion.

L’ensemble des structures sportives et culturelles est fermé au public. Aucune activité n’est organisée jusqu’à évolution de la situation. Les activités de location de salle sont annulées.

Le marché forain du jeudi est maintenu pour permettre l’approvisionnement des produits frais.
La population est invitée à respecter les gestes barrières et à limiter ses déplacements. L’implication et le civisme de tous permettront de réduire efficacement les risques liés au virus.

Un service d’astreinte comprenant les services suivants est mis en place pour le traitement des urgences et la réception du public, pour rappel, uniquement sur rendez-vous.

Etat-civil 0262 51 50 50
CCAS 0262 51 26 46 (centre) 0262 58 55 59 (Rivière du Mât)
Police municipale 0262 51 76 10

La police municipale informe que le service passeport et carte d’identité sera fermé 15 jours à partir d’aujourd’hui, ne seront traités que les cas relevant de l’urgence.

Nous comptons sur votre compréhension.

Service Public Assainissement Non Collectif (SPANC)

Dans le cadre du transfert de compétences au 1er janvier 2020 et la mise en place
de l’organisation du SPANC à la CIREST, l’installation de permanences sur les sites hors commune de Saint Benoît est effective afin d’assurer la continuité des missions d‘accueil du public du SPANC dans chaque commune.

Cette permanence se tient à Bras-Panon le mercredi de 8h30 à 12h30 / 13h30 à 17h, au Soubik de la La Rivière du Mât les Hauts. Tél 0692 37 54 82 / 0693 33 78 58.

Les usagers ont la possibilité de se rendre sur le site de Saint-Benoit sur l’ensemble de la semaine hors période de permanence de leur commune de résidence.
Tél Pôle administratif SPANC CIREST : 0262 50 60 29.

Mesures réglementaires – chiens de catégorie 1 ou 2

La loi n° 99-5 du 6 janvier 1999 relative aux animaux dangereux et errants et à la protection des animaux et l’arrêté du 27 avril 1999 pris pour l’application de l’article 211-1 du Code Rural, établissent la liste des chiens susceptibles d’être dangereux, et faisant l’objet des mesures prévues aux articles 211-1 à 211-5 du même code.
Ces mesures on été renforcées par la loi du 15 novembre 2001 relative à la sécurité quotidienne, la loi du 5 mars 2007 relative à la prévention de la délinquance et par la loi du 20 juin 2008 renforçant les moyens de prévention et de protection des personnes contre les chiens susceptibles d’être dangereux.

La détention d’un chien de 1ère ou 2ème catégorie est interdite aux personnes suivantes :
– mineurs de moins de 18 ans
– majeurs sous tutelle (sauf autorisation du juge des tutelles)
– personnes condamnées pour crime ou délit inscrit au bulletin n°2 du casier judiciaire
– personnes auxquelles le maire a déjà retiré la garde d’un chien parce qu’il représentait un danger pour les personnes ou les animaux domestiques (dérogation possible après un délai de 10 ans) (Article L211-13 du Code rural)

Mesures relatives aux chiens de 1ère catégorie
INTERDICTIONS
Chiens de 1ère catégorie
– Acquisition
– Cession (gratuite ou onéreuse)
– Importation et introduction sur le territoire français métropolitain, les départements
d’outre-mer et Saint- Pierre et Miquelon
– Accès aux transports en commun, aux lieux publics et aux locaux ouverts au public
– Stationnement dans les parties communes des immeubles collectifs
OBLIGATIONS
Chiens de 1ère catégorie
– Circulation des chiens muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles collectifs
– Identification par puce électronique ou tatouage
– Stérilisation (mâles et femelles)
– Vaccination antirabique
– Assurance responsabilité civile
– Evaluation comportementale (dispense pour les chiens âgés de moins de 8 mois)
– Attestation d’aptitude, après une formation portant sur l’éducation et le comportement du chien, ainsi que sur la prévention des accidents
– Permis de détention, délivré par le maire (permis de détention provisoire pour les chiens âgés de moins de 8 mois)

Mesures relatives aux chiens de 2ème catégorie
OBLIGATIONS
Chiens de 2ème catégorie
– Circulation des chiens muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique, dans les parties communes des immeubles collectifs, dans les lieux publics, les locaux ouverts au public et les transports en commun
– Identification par puce électronique ou tatouage
-Vaccination antirabique
– Assurance responsabilité civile
– Evaluation comportementale (dispense pour les chiens âgés de moins de 8 mois)
– Attestation d’aptitude, à la suite d’une formation portant sur l’éducation et le
comportement du chien, ainsi que sur la prévention des accidents
– Permis de détention, délivré par le maire (permis de détention provisoire pour les chiens de moins de 8 mois).

LES DECLARATIONS DE CHIENS CATEGORIES 1 ET 2 SONT A EFFECTUER A LA POLICE MUNICIPALE (89 route nationale 2, 97412 Bras-Panon, 0262 51 76 10.

Les déclarations de cas de morsures de chiens (catégorisés ou pas), se font également aurpès de la Police municipale.

Plus d’information sur les obligations, les interdictions et les sanctions en téléchargeant le document ci-dessous :
mesures-reglementaires-60127